Les coulisses de la structure de recrutement du Peninsula Paris

  23 Jan 2018
peninsula-paris-recrutement

Situé au 19 avenue Kleber, à quelques pas de l’Arc de Triomphe de l’Étoile et de l’avenue des Champs-Élysées, le Peninsula Paris fait partie des 24 palaces primés en France, avec une distinction obtenue en 2016. Il est érigé dans un bâtiment immense de 30 000 m² exploité dans le passé comme siège provisoire de l’UNESCO.

750 millions d’euros et 4,5 ans de restauration, avec un coût moyen de 4 millions d’euros par chambre créé, le Peninsula Paris est l’un des lieux les plus luxueux au monde. Le palace parisien mêle luxe et tradition avec une technologie dernier cri. Il contribue au rayonnement de la capitale parisienne dans le monde

Aujourd’hui, l’établissement abrite 6 espaces :

  • Le Lobby, restaurant réputé à Paris pour son brunch dominical
  • Le Lili, restaurant cantonais dirigé par le chef MA WING TAK qui est une véritable invitation à découvrir la gastronomie asiatique
  • La Terrasse Kléber, plus grande terrasse couverte de Paris, offre un accès au Lili, au Lobby et au Kleber
  • Le Bar Kléber justement, pour déguster des cocktails, des champagnes et des vins dans un cadre idyllique
  • Le Lounge Kléber, un espace dédié aux amateurs de Cohiba, Montecristo et autres cigares réputés
  • L’Oiseau Blanc, restaurant gastronomique situé sur le toit de l’établissement, qui offre une vue imprenable sur les plus beaux monuments parisiens

Peninsula recrutement Paris
Derrière ces espaces grandioses se cache une équipe de talents chargée d’accueillir et de faire rêver sa clientèle

Les chefs de file du recrutement au Peninsula

La majeure partie du recrutement a naturellement été réalisée à l’ouverture par l’ancien directeur général Nicolas Béliard, originaire du Peninsula Bangkok. Il est désormais à la tête du Royal Champagne, hôtel 5 étoiles situé à Champillon.

Les rênes du palace parisien ont été confiées depuis juin 2016 à Katja Henke. Pensionnaire de l’école hôtelière de Luzerne, elle a d’abord construit sa carrière aux Etats-unis notamment aux Four seasons de Washington et au Beverly Wilshire en Californie. Elle est ensuite recrutée en tant que directrice du Peninsula Shangaï pour ensuite assurer la relève du bâtiment parisien, issu du même groupe

Sylvie Quintin est la directrice des ressources humaines depuis l’ouverture. Les grandes lignes de sa carrière ont été parisiennes avec le groupe Accor (Sofitel Bercy, Sofitel rive gauche, Sofitel Arc de triomphe et Pullman Montparnasse). Petite exception avec 2 ans passés chez le groupe Marriott, qui avait repris…le Sofitel rive gauche. Elle assure désormais les recrutements de l’établissement parisien.

Christophe Raoux est responsable des 3 restaurants du Peninsula Paris. Meilleur ouvrier de France 2015, le chef de la restauration est un disciple d’Alain Ducasse. Il a accompagné le chef étoilé pour l’ouverture du « Jules Verne » et du « 58 » de la Tour Eiffel, avant de prendre la tête de L’InterContinental Paris Le Grand en 2009. Il s’attache depuis à mettre en valeur l’excellence à la française au sein du palace parisien.

Une structure salariale du palace basée sur l’humain

L’établissement est composé de plus de 600 collaborateurs, donnant le plus grand employeur dans l’hôtellerie de luxe à Paris

Peninsula Paris Equipe
Chaque cadre à la tête des différents services attache, à leur manière, une importance particulière à l’humain

Jean-Marie Kouyoumji, directeur de l’hébergement, tient à arriver quotidiennement avant 7h pour rencontrer les équipes de nuit avant leur départ

Christophe Raoux gère 114 cuisiniers et malgré ce nombre impressionnant, prend le temps de saluer toute l’équipe. Son management transversal, basé sur l’honnêteté et la transparence, lui permet d’avoir de la visibilité sur les intentions de ses cuisiniers. Si l’un d’eux désire partir, il l’encourage à le prévenir bien en amont. Le chef s’investira toujours pour lui trouver une place chez un confrère. En échange, il a la possibilité d’anticiper et de se retourner en recrutant un remplaçant talentueux

Sylvie Quintin privilégie toujours les évolutions en interne afin de donner de belles perspectives de carrière. La concurrence est rude et les profils rares, d’où un challenge perpétuel pour les plus ambitieux. On évolue toujours rapidement en étant force de proposition avec de la motivation, c’est encore plus vrai au Peninsula Paris.

Une alchimie entre les employés et les employeurs

L’employeur tourné vers les employés

Au Peninsula règne une alchimie entre l’ensemble des employés. Elle a été initiée par l’ancien directeur général, monsieur Nicolas Béliard et continue aujourd’hui avec la nouvelle directrice Katja Henke

La règle est simple : « Les employés sont aussi importants que les clients » (Source : Capital)

Durant le point quotidien sur les résultats financiers et les grandes échéances de la journée, Sylvie Quintin accorde une importance particulière à l’anniversaire des employés. Chaque chef de service est briefé car un petit mot fait toujours plaisir : le management se veut bienveillant

Les employés ont à leur disposition une salle de repos pour couper et prendre du temps pour eux pendant leurs pauses

Toutes les conditions sont réunies pour que les employés puissent exploiter leur potentiel

Découvrez la grille des salaires pour l’hôtellerie et restauration 2017-2018

Les employés tournés vers l’employeur

Les employés du Peninsula Paris ont su être reconnaissants face à l’approche managériale de leur ancien directeur général de l’époque : Nicolas Béliard. Ce dernier avait décidé, dans le cadre d’un accord amiable avec la direction, de quitter ses fonctions 2 ans après sa prise de poste
Les salariés, désolés d’apprendre cette nouvelle, ont décidé d’agir en exprimant publiquement leur soutien. Ils sont notamment valorisé son approche humaine dans la gestion du palace parisien
Une belle aventure humaine qui, nous l’espérons, ne restera pas un cas unique dans l’hôtellerie de luxe


Contact

Vous êtes intéressé(e) par notre expertise, nos services ou notre approche ?

Contactez notre cabinet