Lucie tovalea

Lucie Bigot

Petite, elle voulait devenir danseuse. Même si elle a pratiqué treize ans de piano, c’est finalement sa passion pour la cuisine – « j’adore travailler les poissons » – qui prendra le dessus. Après un baccalauréat cuisine, Lucie Bigot enchaîne avec un BTS en arts culinaires au lycée professionnel d’Argenton-sur-Creuse. Un cursus mené en alternance dans un hôtel de luxe avec table étoilée, où elle va toucher à tout : la cuisine, le service, l’hébergement. Avide de savoir, elle s’inscrit ensuite en licence pro-management international hôtelier à Paris X. Une alternance encore, qu’elle réalise chez Tovalea, où elle participe au développement de la Jobboard, outil mis en place pour cibler le recrutement des postes opérationnels dans l’hôtellerie-restauration.

Une totale implication dans Tovalea Jobboard

Lucie Bigot projette d’enchaîner, dès 2017, avec un master et la poursuite, en alternance toujours, de sa mission chez Tovalea. « L’esprit Tovalea n’a rien à voir avec les méthodes de recrutement classiques. Ici, on fait des rencontres. On découvre des personnalités. » D’ailleurs, quand elle reçoit des candidats, elle s’intéresse à leur vision du secteur de l’hôtellerie-restauration, leurs projets, leur sens du service, de l’accueil, du partage. Un peu comme lorsqu’elle va dans un hôtel ou un restaurant, à titre personnel : « J’observe l’attitude des serveurs, l’organisation, la propreté, la qualité du service, l’ambiance du lieu. » Son signe particulier : « J’ai déjà pris un verre à côté de Brigitte et Emmanuel Macron, au Café Central, rue Cler. » Normal : elle habite à deux pas. D’ailleurs, elle vient à pied chez Tovalea, « sauf quand je porte des talons un peu hauts. Là, je prends le métro. »

Sa définition du mot « ressource » : « Avoir des talents. »
Sa définition du mot « humain » : « S’intéresser à chaque candidat. »


Retour à la page Qui-sommes-nous?
Contactez-nous


Pièce-jointe (JPG, PDF, DOC, max. 2Mb) :