Reconversion : l’hôtellerie-restauration séduit, mais la réussite se gagne

hotellerie restauration Valérie Bisch

La reconversion dans l’hôtellerie-restauration

L’hôtellerie fascine, constate Valérie Bisch, fondatrice du cabinet de recrutement Tovalea. Ce secteur attire aussi bien des professionnels de la finance en quête d’opérationnel que des salariés qui en ont assez de la vie de bureau. Or, l’hôtellerie n’aime pas tant que ça les profils atypiques. Le secteur recherche des gens qui connaissent le terrain. Quant aux salaires, la directrice de la communication d’un célèbre maroquinier a quitté son poste rémunéré 140 000 € par an pour un travail équivalent, dans un hôtel, payé 30 % de moins. »

« Avant une reconversion professionnelle, il faut en mesurer toutes les conséquences, notamment sur la vie privée », souligne Sophie Audubert-Todorovic. « Le conjoint, lui aussi, doit être porteur du projet de reconversion, renchérit Valérie Bisch. Surtout s’il y a perte de salaire. »


Retour à la page qui-sommes-nous
Contactez-nous


Pièce-jointe (JPG, PDF, DOC, max. 2Mb) :